• Home
  • keyboard_arrow_right Portfolios
  • keyboard_arrow_right
  • keyboard_arrow_right Photo-reportage au sein du squat d’Euromédecine, menacé d’expulsion

Portfolios

Photo-reportage au sein du squat d’Euromédecine, menacé d’expulsion

Radio GI·NE 14 juillet 2020


Background
share close
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image

Du haut de leur toit, les habitants de ce squat ouvert toute fin janvier 2019 guettent l’arrivée imminente des forces de police, attendues cette semaine pour les déloger. Prévenus par des associations et par le SAMU de leur expulsion à venir, ils ont décidé d’installer un camp de fortune sur la toiture.
C’est près de 200 personnes, essentiellement des hommes venus d’Afrique, qui occupent cet ancien centre de vaccination appartenant à l’Institut Bouisson-Bertrand en plein coeur du quartier d’Euromédecine de Montpellier. Le responsable du lieu, Samuel Forest, a monté sa propre association « Solidarité Partagée ». Il précise que les statuts de cette association loi de 1901, énoncent clairement ses intentions : créer un tiers-lieu qui serait une ressourcerie gratuite, destinée à l’ensemble des montpelliéraines et montpelliérains et permettant de faire travailler les réfugiés du squat.
Pour le moment, ces habitants tentent de s’insérer tant bien que mal : cours de langues, cours de sport, formation destinée au métier d’agent de sécurité, culture de légumes dans le jardin du squat… Radio Gi·ne et le photographe Laurent Leandre Vilarem sont allés à leur rencontre. En attendant une série de portraits photos et sonores de certains des occupants, nous publions ce photoreportage réalisé lundi 13 juillet 2020 par Laurent Leandre Vilarem.

Rate it
Commentaires d’articles (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *