À la 4ème ADA des Gilets Jaunes, un hommage rendu à Aurélie, victime de féminicide ce vendredi 1er novembre

Ce 3 novembre 2019, lors de l’Assemblée des Assemblées (ADA) des Gilets Jaunes, plusieurs femmes ont entonné le chant du MLF (Mouvement de Libération des Femmes).

Vendredi 1er novembre, premier jour de cette 4ème assemblée, la nièce de l’une des participantes a été assassinée sous les coups de poignard de son ex-compagnon. Elle s’appelait Aurélie. Elle était née le 7 juin 1988 et avait 31 ans.

Des femmes Gilets Jaunes se sont donc rassemblées lors de cette ADA pour dénoncer les féminicides et réclamer des actions concrètes de la part du gouvernement afin de protéger les femmes. En France, un féminicide a lieu en moyenne tous les deux jours chaque année.

L’ironie veut que ce 3 novembre 2019 soit également l’anniversaire de la mort d’Olympe de Gouges, grande figure de l’histoire du féminisme, qui fut guillotinée il y a plus de deux siècles, en 1793.